En passant

À Sceaux, l’opposition municipale ne veut pas de nouveaux habitants

Les Scéens ont découvert dans leurs boîtes aux lettres cette semaine le traditionnel bulletin trimestriel de « La Voix des Scéens » (n°41). Le bulletin de ce trimestre, signé par les élus de l’opposition DVD et leur chef de file, renouvelle la surprenante demande de nos collègues du Conseil municipal.

En effet, nous pouvons y lire que la population actuelle de la ville est de 20 393 habitants, et que les divers projets du Maire conduiraient la population de Sceaux à exploser dramatiquement jusqu’à… 21 500 habitants. À lire le bulletin, ce chiffre serait trop important. En témoigne l’image suivante, extraite du bulletin en question :

IMG_7364La Voix des Scéens (VDS) n’en est pas à son coup d’essai. L’association se révèle d’ailleurs beaucoup plus habile et efficace lorsqu’il s’agit d’attaquer les décisions du Conseil municipal et de critiquer la gestion de la ville que lorsqu’il s’agit de construire quelque chose… Et pour cause ! La construction, c’est pas trop leur truc. 

Ce qu’on comprend du discours de VDS c’est qu’ils sont farouchement opposés à ce que la ville gagne quelques habitants. Notons qu’on ne parle pas ici d’une explosion démentielle de la population mais tout juste d’une augmentation de 5,4%… Cette augmentation est d’ailleurs contrôlée, comme le relève précisément VDS, puisqu’elle est encadrée par les plans d’urbanisme de la ville (que VDS s’ingénie à faire annuler, menaçant ainsi le contrôle du nombre d’habitants qu’ils demandent par ailleurs !).

D’où vient cette phobie du progrès ? Car c’est bien de cela dont il s’agit. Tout le monde comprend que la ville de Sceaux a une capacité limitée à accueillir des milliers d’habitants supplémentaires. Mais de là à ne plus vouloir voir arriver de nouveaux Scéens…

Ce que VDS oublie c’est que des habitants supplémentaires, pour une ville, c’est le signe de son dynamisme. On ne peut pas espérer qu’une ville prospère en se repliant sur elle-même et en n’accueillant pas de nouveaux habitants. La politique entière de la ville favorise précisément son attractivité : nous avons des services publics performants, tout pour accueillir les jeunes couples et leurs enfants, des écoles connues et reconnues, un parc que tout le monde nous envie, un cadre de vie privilégié, et tant d’autres choses. Et avec tous ces atouts, nous devrions égoïstement nous fermer.

Empêcher à tout prix à de nouveaux habitants de venir en ne construisant plus aucun logement, comme le souhaitent le chef des populistes et ses amis, c’est risquer à terme la mort de la ville. Vivre en autarcie, dans un système fermé, est la plus grave erreur que Sceaux pourrait faire dans une métropole qui est en pleine construction et où notre ville doit avoir toute sa place.

L’ambition de stopper autoritairement l’arrivée de nouveaux Scéens est non seulement contre-productive mais aussi dangereuse pour les habitants actuels.

VDS étant un exemple de cohérence, j’attends avec impatience le prochain événement d’accueil des nouveaux Scéens où le responsable de VDS et ses amis viendront expliquer aux nouveaux habitants qu’ils ne sont pas les bienvenus. En attendant, Philippe Laurent et la majorité municipale continueront de travailler au service des Scéens pour que Sceaux reste la ville que nous aimons !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s